(Photo 1954)

Née le 10 septembre 1954, l’Association Catholique Lyonnaise de Garderies d’Enfants Déficients Mentaux installait son siège social 5 rue Mulet à LYON, dans le 1er arrondissement. L’Abbé Vignon, Monsieur Sadoulet, Madame Arnion, Maître Perretgayet, Président de l’ADAPEI du Rhône, Mesdames Dumont et Logeard en furent les premiers animateurs et c’est Monsieur Sadoulet qui en fut le premier Président.

1954 Ouverture d’une garderie d’enfants handicapés, pour 7 puis 22 enfants.

1957 Ouverture du premier IMPro de l’association pour 36 filles de 14 à 20 ans.

1967 « l’Association privée pour Enfants Déficients » adopte le sigle A.L.G.E.D. Elle ouvre un deuxième IMPro sur les pentes de Fourvières, au 3 rue Roger Radisson qui donnera son nom à l’établissement. 40 garçons de 14 à 18 ans y sont accueillis.

1969 Transfert du premier IMPro et du siège de l’ALGED au 14 montée des Forts à Caluire . L’effectif atteint 97 enfants et adolescents.

1970 Création du premier atelier de travail protégé pour 25 adultes portant la dénomination « CAT de l’Ile Barbe ».

1972 Ouverture d’un Foyer de Semaine pour adultes de 22 lits.

1982 Ouverture d’un Centre d’Hébergement à Saint-Genis-Laval, dénommé Foyer le Tremplin, pouvant accueillir 35 pensionnaires. Ouverture d’un 3e Centre d’Aide par le Travail baptisé « Robert Lafon » à Villeurbanne, pouvant recevoir 85 jeunes adultes.

1983 Avec l’aide d’une Société Immobilière, l’association construit sur le terrain de Caluire un nouveau Foyer Permanent pour 42 pensionnaires. Le 1er novembre, l’effectif du CAT Robert Lafon est porté à 100, le Centre Éducatif de Cuire réduit son effectif qui atteint 75 adolescents. Son fonctionnement est modifié : suppression de l’IMP et l’IMPro au bénéfice d’un Institut Médico-Éducatif.

1988 Le CAT Radisson recevant 75 adultes, est transféré dans la zone industrielle les Troques à Chaponost dans des locaux neufs et mieux adaptés au fonctionnement quotidien.

1989 

  • L’IME de Cuire devient l’IME de Fourvière. Le Foyer de l’Ile Barbe ouvre une structure autonome de type appartement amenant la capacité d’hébergement de cet établissement à 48 lits.
  • En mai, augmentation de la capacité d’accueil du CAT à Chaponost pour un total de 97 ouvriers.
  • Le Foyer le Tremplin à Saint-Genis-Laval crée une structure autonome pour 7 adultes dans le quartier des Basses-Barolles.
  • Dans le même temps, une restructuration du bâtiment situé chemin de Beaunant permet une admission supplémentaire, avec une capacité totale d’accueil de 43 adultes. Cette même année, l’association ouvre dans les locaux du Foyer de l’Ile Barbe, la première structure d’Accueil de Jour pour 8 personnes accueillies soit à mi-temps, soit à plein temps.

1990 à 1994

  • Le Tremplin ouvre un « Accueil de Jour » de 10 places occupées par des adultes des CAT
  • Le Foyer de l’Ile Barbe augmente la capacité de l’accueil.
  • Le CAT Radisson obtient une extension de 3 places, portant son effectif à 100.
  • Les CAT de Chaponost et Rillieux-la-Pape obtiennent des extensions de places.
  • Le CAT de l’Ile Barbe est transféré dans des locaux neufs de la Roue à Rillieux-la-Pape et prend le nom de ce site : CAT la Roue.
  • En juin 1994, est fêtée l’obtention d’un diplôme qualifiant (CAP d’Horticulture) pour un ouvrier du CAT la Roue. En juin, lors d’une Assemblée Générale Extraordinaire, l’ALGED prend la dénomination suivante : Association Lyonnaise de Gestion d’Etablissements pour personnes Déficientes. Le 3 juillet, l’association fête son quarantième anniversaire au domaine de Rajat, où environ 1200 personnes ont profité des diverses animations mises en place. Au 1er Septembre, le CAT Chaponost obtient une extension de 6 places.

1995

L’ALGED valide son premier projet associatif « ALGED 2000 »

Le Foyer Le Tremplin augmente de 10 places sa capacité d’accueil, le premier service d’accompagnement de l’association est créé pour une quinzaine de personnes vivant seules.

Le 15 juin est signé devant notaire un acte de fusion-absorption avec l’Association « Providence des Infirmes de Sainte Elisabeth ». Cette absorption comprend une capacité d’accueil de :

  • 56 ouvriers en CAT
  • 43 résidentes en Foyer de Vie
  • 21 résidentes en Foyer d’Hébergement
  • 11 résidentes en Appartements par décision du Conseil d’Administration (Foyers la Providence et CAT Sainte Elisabeth).

1996 En Juin, l’ALGED met en place pour la première fois la médaille du travail pour les ouvriers.

1998

  • L’Association rachète la SARL Selins. Cet achat comprend d’une grande propriété à Saint-Symphorien-d’Ozon qui va permettre l’ouverture d’un foyer de vie pour 38 personnes vieillissantes dans un premier temps.
  • Les Foyers de la Providence édite un livre en décembre 1998 intitulé « des miettes de chocolat dans le lait » relatant la vie de l’association des infimes de la providence Sainte Elisabeth depuis sa création. 

2002

  • Les membres de l’association adoptent les 5 propositions faites par le groupe de travail « vie affective, sexualité, couples »
  • Transfert du CAT Sainte Elisabeth dans les locaux nouvellement construits au 81 rue Gorge de Loup à Lyon 9e. Il devient le CAT Hélène RIVET en hommage à Madame Hélène Rivet qui présida pendant de nombreuses années la Providence Sainte Elisabeth.
  • Le 3e Foyer de Vie, construit sur le site de Caluire, accueille 20 adultes. Il est inauguré le 13 décembre 2002 par le Président du Conseil Général du Rhône, Michel Mercier, et prend le nom de Pierre Hediard.

2003

  • Le 21 mars 2003, madame Marie-Thérèse Boisseau, Secrétaire d’Etat aux Personnes Handicapées, inaugure le CAT Hélène Rivet et sa section d’insertion avec l’ouverture de la Section Jeunes au CAT Robert Lafon. Cette section a pour but de permettre aux adolescents sortants d’IMPro d’intégrer le monde du travail. A compter du 30 juillet, réduction de la capacité d’accueil à 33 places pour le Foyer du Tremplin.
  • Ouverture de 7 appartements rue de la Claire à Vaise pouvant accueillir 17 adultes seuls ou en couple.
  • Le 23 juillet 2003, le CAT Hélène Rivet est autorisé à accueillir 134 personnes, dont 24 places pour les personnes relevant de la section d’insertion.

2004 Ouverture le 1er décembre du SSIS (Service de Soutien à l’Intégration Scolaire) dans la villa rénovée de l’Hôpital de Fourvière qui regroupe également la Section Eveil.

2005

  • L’ALGED valide son projet associatif « ALGED 2010 ».
  • Le 1er septembre, ouverture du nouveau Tremplin comprenant un foyer d’hébergement. Dans le même temps, l’accueil de jour étend sa capacité d’accueil à 22 places.
  • Jean-Pierre Villerot prend la suite d’Alain Nicolet en tant que président de l’ALGED. De part la loi 2002-2, les CAT (Centre d’Aide par le Travail) prennent l’intitulé ESAT (Etablissements et Services d’aide par le Travail).

2006 L’Association organise son premier Salon des vacances où une douzaine d’organismes de vacances adaptées sont venus présenter aux familles leurs divers séjours.

2007 Ouverture du premier FAM au Val d’Ozon.

2010 Ouverture du premier SAT au Val d’Ozon

2013  Ouverture des Foyers Jean-Pierre Delahaye à Fourvière

2014  Fusion-absorption avec l’association le « Bocage » qui gère l’IME Le Grappillon

2015  Ouverture des foyers rénovés de la Providence , création d’un SAT​ et du SAVS Renforcé

2017 Fusion-absorption avec l’association « Les Marguerites » qui gère l’IME Les Marguerites à Genas et le SESSAD Saint-Exupéry à Meyzieu

2018 Signature du CPOM 2018-2022 (contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens) avec l’ARS 

2019

  • Consolidation des relations avec nos autorités de contrôle et de tarification avec la signature du CPOM 2019-2022 avec la Métropole de Lyon et l’accord partenarial 2019-2021 avec le Département du Rhône 
  • Ouverture de 8 places supplémentaires au SAMSAH avec un projet de réhabilitation pour les personnes
    en situation de handicap psychique
  • Mise en service de salles de séminaires professionnelles à l’ESAT Hélène Rivet : l’EXTRA

2020

  • Transformation de 6 places de foyer d’hébergement en foyer de vie à l’Île Barbe, pour s’adapter aux besoins des personnes accompagnées
  • Mouvements des places entre foyers de l’ALGED pour un meilleur accompagnement
  • Modernisation de la communication de l’ALGED : création d’un nouveau site internet, refonte de la charte graphique et des supports papiers, renforcement de la présence de l’ALGED sur les réseaux sociaux…
  • Déploiement du logiciel IMAGO pour rassembler dans un dossier unique toutes les informations nécessaires à l’accompagnement des personnes
  • Renforcement des actions en matière de responsabilité sociale et environnementale