Mi-mai, les salariés des 3 établissements et services qui composent le site Grappillon-Marguerites se sont réunis à Genas pour échanger, en présence du président, avec la direction à propos du nouveau visage du site. En effet, l’ALGED est actuellement locataire des locaux du Grappillon. Le nouveau propriétaire des lieux ne souhaitant pas renouveler notre bail, une solution était à trouver rapidement. Le regroupement sur un même site est l’occasion de repenser l’organisation pour améliorer son fonctionnement et de repenser un nouveau projet d’établissement.

 

La création du projet

La première étape consistait à évaluer la faisabilité du projet. Pour se faire, les instances ont été sollicitées : le Conseil d’Administration de l’ALGED a su se mobiliser très rapidement dès l’annonce du non-renouvellement du bail à Sainte-Foy-lès-Lyon. Le CSE a été informé. L’ARS a émis un avis favorable et le maire de Genas a été rencontré. Dans ce même temps, les salariés et les familles ont été informés.

Le cabinet d’architectes Archi eco a été désigné pour la réalisation du projet. Un choix qui est en phase avec la démarche RSE engagée par l’ALGED avec des valeurs éthiques et environnementales fortes, portées par Stéphane NEGRO, l’architecte.

Le 2e enjeu est désormais de déposer le permis de construire dès ce mois de septembre 2021 pour tenir les délais courts de ce dossier. Enfin, dans les 2 années à venir, il s’agira d’obtenir le permis de construire, de réaliser l’opération et, pendant ce temps-là, de préparer avec les équipes le futur projet d’établissement et de service.

 

Les avantages de ce regroupement

Si le projet est avant tout une réponse à la fin de bail de l’IME du Grappillon, le foncier disponible à Genas est un réel atout pour réduire le coût de l’opération et permettre d’engager l’opération sans délai. Le site sera localisé sur l’est de l’agglomération lyonnaise, actuellement en pleine croissance démographique. Il permettra un rapprochement entre IME et SESSAD, pour un accompagnement désormais possible pour des jeunes de 5 à 20 ans.

La réalisation de travaux va bénéficier aux trois structures. Les locaux actuels du Grappillon sont vétustes, ceux des Marguerites sont à revoir et ceux du SESSAD sont devenus exigus. Collectivement, ce projet offre l’opportunité de mutualiser les ressources, de rapprocher les équipes et de renforcer les liens tissés avec les établissements scolaires de Genas.

 

Quelques grandes dates

  • Mai 2021 : lancement du projet et sélection de l’architecte
  • Septembre 2021 : dépôt du permis de construire
  • Juin 2022 à juillet 2023 : construction et travaux dans l’existant
  • Août 2023 : réception du chantier
  • Septembre 2023 : rentrée dans le nouvel IME et le nouveau SESSAD